Soins hospitaliers

Méthode

L’unité de mesure utilisée est la dose définie journalière ( defined daily dose , DDD). Le World Health Organization Collaborating Center of Drug Statistics Methodology a défini la DDD comme la dose moyenne journalière d’un traitement d’entretien pour un médicament administré à un adulte de 70 kg et utilisé dans son indication principale [1]. Une DDD est assignée à chaque forme pharmaceutique d’un médicament du système ATC. C’est une dose théorique, un compromis entre les recommandations posologiques de différentes indications, fixée et réactualisée régulièrement par l’OMS. Le système DDD mesure la quantité en poids de médicament utilisé, indépendamment du dosage et de la taille du conditionnement, ce qui favorise les comparaisons de consommation entre les hôpitaux ou les pays [2]. Les quantités en grammes d’antibiotiques ont été converties en DDD et ensuite rapportées en DDD par 100 journées d’hospitalisation (densité d’utilisation). Elles sont recommandées par l’OMS comme unité de mesure pour les études de consommation en milieu hospitalier [3, 4]. Selon l’office fédéral des statistiques, les journées d’hospitalisation correspondent à la somme du nombre de jours durant l’année pendant lesquels les patients sont pris en charge. En 2012, cette définition a été modifiée d’après les SwissDRG. Sont alors comptés dans la durée de séjour, le jour d’entrée ainsi que chaque jour d’hospitalisation supplémentaire, exception faite du jour de transfert ou de sortie. Les jours entiers de congés ne comptent pas non plus dans la durée de séjour.

Récolte des données

Le recrutement s’est effectué principalement auprès des pharmaciens hospitaliers de par leur accès aisé aux quantités d’antibiotiques livrés aux unités de soin, permettant ainsi la mise en place d’un réseau sentinelle d’hôpitaux de soins aigus. Au niveau suisse, 50 hôpitaux ont participé au réseau sentinelle en 2004, 68 en 2016, ce qui représente env. 50% des journées d’hospitalisation des établissements hospitaliers de soins généraux.

 

Résultats

La densité globale d’utilisation des antibiotiques dans les hôpitaux de soins aigus en Suisse est de 59.7 DDD/100 journées d’hospitalisation (moyenne pondérée) en 2016. L’évolution de la consommation des antibiotiques est représentée dans la Figure 1 pour la période 2004 à 2016.

Figure 1: Densité totale d’utilisation des antibiotiques de 2004 à 2016, exprimés en DDD par 100 journées d’hospitalisation et en DDD par 100 admissions.

 

L'implémentation d'un réseau sentinelle permet de comparer l'utilisation des hôpitaux suisses avec celle des hôpitaux européens. Nous avons observé que la consommation globale des antibiotiques dans les hôpitaux suisses est proche de la médiane européenne [5].

 

Vous trouverez de plus amples informations dans la publication suivante:

Federal Office of Public Health and Federal Food Safety and Veterinary Office. Swiss Antibiotic Resistance Report 2016. Usage of Antibiotics and Occurence of Antibiotic Resistance in Bacteria from Humans and Animals in Switzerland.November 2016. FOPH publication number: 2016-OEG-30 

 

Références

 

[1] World Health Organization Collaboration Center for Drug Statistics Methodology. ATC index with DDDs. Oslo : World Health Organization, 2005.

[2] Natsch S, Hekster YA, de Jong R, Heerdink ER, Herings RM, van der Meer JW. Application of the ATC/DDD methodology to monitor antibiotic drug use. Eur J Clin Microbiol Infect Dis 1998 ; 17(1) :20-4.

[3] Dukes MN. Drug utilization studies. Methods and uses. WHO Reg Publ Eur Ser 1993 ; 45 :1-4.

[4] de With K, Maier L, Steib-Bauert M, Kern P, Kern WV. Trends in antibiotic use at a university hospital: defined or prescribed daily dose ? Patient days or admissions as denominator ? Infection. 2006; 34(2): 91-4.

[5] Plüss-Suard C, Pannatier A, Kronenberg A, Mühlemann K, Zanetti G. Hospital antibiotic consumption in Switzerland: comparison of a multicultural country with Europe. J Hosp Infect. 2011; 79(2): 166-71.